Cataracte

Avec l’âge, les changements subis par le cristallin peuvent entraîner le développement de la cataracte ou une perte de la clarté du cristallin. Le cristallin n’étant plus aussi souple ou transparent qu’auparavant, l’œil ne peut plus mettre au point de façon adéquate.

Quelles sont les causes de la cataracte?
Bien que la cataracte puisse résulter d’autres maladies des yeux, elle se développe la plupart du temps naturellement avec l’âge. Ainsi, à partir de 65 ans, de nombreuses personnes développeront une cataracte. Il existe également d’autres causes moins fréquentes, notamment l’hérédité, les malformations congénitales, les maladies chroniques telles que le diabète, l’abus de corticostéroïdes et certaines blessures aux yeux.

Symptômes de la cataracte
Au début, les symptômes peuvent être indétectables ou très légers. Cependant, tout changement perceptible de la vue peut indiquer un problème et doit être signalé à un professionnel de la vue. Les symptômes courants de la cataracte comprennent :

  • Vision trouble ou floue
  • Sensibilité à la lumière et aux reflets
  • Changements fréquents de prescription de lunettes ou de lentilles de contact
  • Mauvaise vision de nuit
  • Modification et baisse de la vision des couleurs
  • Double vision dans un seul œil

Traitement de la cataracte
Bien que la cataracte ne puisse pas être évitée, il est possible de prendre quelques mesures afin de ralentir son développement. Les facteurs augmentant le risque de cataracte sont notamment le tabagisme, l'hypertension artérielle, l'obésité et l'abus d'alcool. Vous pouvez également ralentir le développement de la cataracte en protégeant vos yeux des rayons du soleil. À un stade précoce, votre vue peut être légèrement améliorée à l'aide d'un dispositif de correction de la vue. Cependant, à un stade plus avancé, la chirurgie est requise. Heureusement, celle-ci s'avère très efficace pour le retrait de la cataracte. Lors de l'intervention chirurgicale, votre médecin remplacera votre cristallin par un implant intraoculaire. 

Il existe trois types d'implants chirurgicaux standards pour la cataracte : un implant intraoculaire monofocal standard, un implant intraoculaire multifocal ou un implant accommodatif. 

  • Un implant intraoculaire monofocal standard est un implant fixe (il ne bouge pas), conçu pour améliorer la vue à une distance spécifique (en général de loin). L'inconvénient est que vous devrez peut-être porter des lunettes de vue pour la vision de près et la vision intermédiaire après l'intervention, même si vous n'avez jamais porté de lunettes auparavant. 
  • Un implant intraoculaire multifocal utilise de multiples zones de vision intégrées à l'implant afin de fournir une vision à plusieurs distances. Ceci est comparable aux zones d'une cible, certaines étant consacrées à la vision de loin, tandis que les autres sont utilisées pour la vision de près. Ce type d’implant est comparable à un implant bifocal ou trifocal dans l'œil. Un implant intraoculaire multifocal projette de multiples images sur la rétine, nécessitant une adaptation de votre cerveau aux différences. Certains patients ont des difficultés à adapter leur vue de cette manière. De plus, la vision intermédiaire (à portée de bras) peut être compromise car cette technologie est principalement conçue pour la vision de près et de loin. Avec les implants intraoculaires multifocaux, les patients peuvent être gênés par des reflets et des halos, en particulier lorsqu'ils conduisent la nuit. 
  • Un implant intraoculaire accommodatif est conçu pour « s'adapter » ou « s'accommoder » en utilisant les muscles naturels des yeux afin de mettre au point sur des objets à différentes distances, fournissant un champ de vision plus complet et plus naturel. 

Question?

Online Beratung - form

Online Beratung - page