Dégénérescence maculaire liée à l’âge

La dégénérescence maculaire liée à l’âge, ou DMLA, est une perturbation physique qui affecte la partie centrale de la rétine appelée macula. La macula est la partie de l’œil responsable de notre vision la plus fine, soit celle que nous utilisons pour la lecture, la conduite ou d’autres activités nécessitant une vision précise et nette.

Il existe deux types de DMLA :

  1. La dégénérescence maculaire sèche : de petits dépôts jaunes, appelés drusens, s’accumulent sous la macula. Finalement, ces dépôts affecteront les cellules de la vision et entraîneront leur disparition. Etant donné qu’une moins grande partie de la macula fonctionne, ceci provoque une perte progressive de la vision centrale au fil du temps. Il s’agit de la forme la plus courante de DMLA, elle touche environ 90 % des personnes atteintes de cette maladie.
  2. Dégénérescence maculaire humide : de nouveaux vaisseaux sanguins se développent dans des zones inappropriées de la macula. Ils endommagent rapidement la macula et peuvent entraîner la perte de la vision centrale en peu de temps. Bien que ce type de DMLA affecte uniquement 10 % des personnes atteintes de cette maladie, elle est responsable de 90 % des pertes graves de la vue associées à la DMLA.

Facteurs de risque de DMLA
Bien que les causes de la DMLA soient inconnues, il apparaît que l'âge, le mode de vie et l'alimentation jouent un rôle. Dans les causes principales, on retrouve notamment : 

  • L'âge
  • Le tabagisme
  • L'alimentation
  • L'obésité
  • L'exposition au soleil
  • L'hypertension artérielle

Même si la prise de vitamines oculaires est une manière efficace pour contribuer à la preservation de votre acuité visuelle et pour protéger vos yeux, il y un certain nombre de facteurs que vous ne pouvez pas contrôler. Toutefois, il convient d’en être conscient. 

Soyez conscient des risques

  • Âge – selon les experts de la vue, l’âge constitue le premier facteur de risque pour la DMLA. À l’âge de 50 ans, vous ne présentez qu’un risque de 2 % d’être atteint de cette maladie, mais ce risque augmente à 30 % à l’âge de 70 ans.
  • Antécédents familiaux – si un membre de votre famille immédiate souffre de DMLA, vous avez plus de risque d’être atteint(e).
  • Sexe – les femmes sont plus susceptibles d’être atteintes de DMLA que les hommes.
  • Race – les personnes à la peau claire et au teint pâle ont plus de chances de développer la DMLA.

Diminuez vos risques de développer la DMLA
Surveillez votre taux de cholestérol – les personnes dont le cholestérol est élevé peuvent présenter un risque accru. Si votre cholestérol est élevé, suivez les recommandations de votre médecin pour l’abaisser.
Maintenez votre pression artérielle à un niveau acceptable – une mauvaise circulation sanguine due à l’hypertension artérielle et d’autres maladies du cœur peuvent diminuer le flux de sang acheminé vers vos yeux et contribuer à la progression de la DMLA. Si vous souffrez d’hypertension artérielle, informez-en votre ophtalmologiste.
Cessez de fumer – encore une raison de cesser. Le tabagisme augmente vos risques de développer la DMLA.
Adoptez un régime alimentaire équilibré – l’apport inadéquat en antioxydants et la consommation d’alcool et de gras saturés peuvent entraîner des réactions des radicaux libres pouvant endommager la macula.
Protégez-vous du soleil – portez des lunettes de soleil. Une importante exposition cumulée à la lumière du soleil peut augmenter le risque de DMLA.

Symptômes de la DMLA
À un stade précoce, la DMLA passe souvent inaperçue et elle ne peut être détectée que par un examen du fond de l'oeil après dilatation des yeux, qui permet de révéler une accumulation de drusens. Cependant, à mesure que la DMLA progresse, les drusens empêchent les cellules de la vision de transporter les nutriments essentiels à la macula, entraînant des symptômes visibles, comme notamment :
Une vision trouble
Une zone noire ou vide au centre du champ de vision
Une déformation des lignes droites

Traitements de la DMLA
Puisque la vision périphérique n’est pas affectée, de nombreuses personnes souffrant de DMLA sèche conservent leur mode de vie et utilisent des aides visuelles telles que des loupes.

La DMLA humide est traitée par des injections de médicaments ou par une chirurgie au laser colmatant les vaisseaux sanguins qui présentent des fuites. Il s’agit généralement d’interventions de chirurgie ambulatoire brèves et indolores qui ralentissent et font parfois reculer la progression de la dégénérescence. Toutefois, un petit point noir permanent demeure généralement à la zone d’impact du laser.

Il n’existe actuellement aucune forme de traitement de la DMLA sèche, malgré le fait qu’il semble que les suppléments nutritionnels réduisent la progression de la maladie chez les personnes qui sont le plus à risque de voir leur DMLA progresser.

Bausch + Lomb offre une gamme de vitamines spécialement formulées pour fournir des suppléments nutritifs aux personnes présentant des risques de changements maculaires et aux personnes atteintes de DMLA sèche*. 

Renseignements additionnels
* Ces données n’ont pas été évaluées par la Food and Drug Administration (FDA) américaine. Ces produits ne sont pas conçus pour diagnostiquer, traiter, guérir ni prévenir des maladies. 

Question?

Online Beratung - form

Online Beratung - page
Checkboxes
Disclaimer*