Uvéite

L’uvée est une couche vasculaire fibreuse qui protège l’œil et qui est essentielle à la nutrition et aux échanges gazeux. Elle comprend trois parties : l’iris, le corps ciliaire et la choroïde. L’inflammation d’une quelconque partie de l’uvée est appelée uvéite. Il existe trois types d’uvéites, affectant différentes parties de l’uvée.

Types d’uvéite

  • Uvéite antérieure – Forme la plus courante d’uvéite (représentant entre 40 % à 70 % des cas), elle affecte l’iris et le tissu qui l’entoure, soit le corps ciliaire. L’uvéite antérieure est parfois appelée iritis, car l’iris est la partie de l’uvée généralement enflammée.
  • Uvéite intermédiaire – Autre forme d’uvéite affectant la zone située juste derrière le corps ciliaire (pars plana) et également l’extrémité avant de la rétine. C’est le type d’uvéite le plus rare.
  • Uvéite postérieure – Forme rare de la maladie affectant la partie arrière de l’œil, la choroïde, susceptible d’affecter la rétine ou le nerf optique. Ce type d’uvéite est plus difficile à traiter et s’accompagne souvent d’une perte progressive de la vue.

Quelles sont les causes de l’uvéite?
Dans la plupart des cas, l’uvéite n’a pas de cause sous-jacente. C’est une maladie associée à un large spectre de maladies et de syndromes qui peut également provenir d’une réaction naturelle du corps à une infection. Dans près de la moitié des cas d’uvéite antérieure, aucune association avec d’autres maladies n’a été mise en évidence. Ces cas peuvent résulter d’un traumatisme à l’œil.

Symptômes de l’uvéite
L’uvéite peut survenir soudainement et s’accompagner d’une rougeur et d’une douleur des yeux, ou peut apparaître lentement en provoquant une faible douleur ou une rougeur des yeux. Les symptômes de l’uvéite sont notamment :

  • Sensibilité à la lumière
  • Vision trouble
  • Douleur oculaire
  • Rougeur des yeux
  • Corps flottants dans les yeux

Traitements de l’uvéite
Lorsqu’elle est prise en charge à un stade précoce, l’uvéite peut généralement être traitée efficacement. Les principaux traitements de l’uvéite sont les suivants :

  1. Gouttes ophtalmiques sur prescription, combinées avec des anti-inflammatoires. Les gouttes ophtalmiques ne pénètrent pas bien à l’arrière de l’œil, par conséquent ce type de traitement n’est pas efficace pour l’uvéite postérieure.
  2. Injections de stéroïdes par voie périoculaire – ce type de traitement peut être inconfortable, mais il est très efficace en cas d’épisode aigu d’uvéite.
  3. Administration systémique ou orale de stéroïdes, d’immunodépresseurs ou d’antimétabolites. La dose requise pour pénétrer dans l’œil et traiter l’uvéite s’accompagne généralement d’effets secondaires dans le reste du corps (notamment le syndrome de Cushing et des dommages aux reins, au foie et à la moelle osseuse).

Question?

Online Beratung - form

Online Beratung - page